Philo: Extraits/Citations

Variation(2)

« Il s’en suit que le point est moins que rien et si toutes les parties du néant sont égales à l’une, nous n’en pouvons que davantage inférer que tous les points sont équivalents à un point unique et qu’un seul est égal à tous » Léonard de Vinci

« Quoi? Une phrase devrait servir à ce que le public s’en rince la bouche? » Karl Kraus

« L’homme s’effraie: il a peur de la liberté et de la nature lui permettant tout et préfère attendre, pour agir, la permission des maîtres qu’il s’est donné » Alexandra David-Néel

« Nous pensons un univers que notre langue a d’abord modelé » Emile Benveniste

« Désireux de vérifier combien de temps il faut à un arbre pour se transformer en journal, le propriétaire d’une usine de papeterie du Harz entreprit d’effectuer une expérience intéressante. A 7 heures 35 il fit abattre trois arbres dans la forêt qui se trouvait près de l’usine; après que les arbres furent écorcés, on les transporta à l’usine de fabrication de fibres de bois. La transformation des trois troncs en une masse de de bois liquides fut si rapide qu’à 9 heures 39 le premier roulea de papier d’imprimerie sortit de la machine. Ce roujleau fut transporté en automobile jusqu’à l’imprimerie d’un quotidien situé à quatre kilomètres de là et à 11 heures du matin le journal était en vente dans la rue. Il n’avait donc fallu que 3 heures 25 minutes pour permettre au public de lireles dernières nouvelles sur le matériau provenant d’arbres sur les branches desquels les oiseaux chantaient encore le matin même » Karl Kraus

« Avec les mots on ne fait que se raconter » Samuel Beckett

« J’envisage avec une sorte de nostalgie le passage au néant » Sigmund Freud

« Il se faut reserver une arriere boutique toute nostre, toute franche, en laquelle nous establissons nostre vraye liberté et principale retraicte et solitude » Michel de Montaigne

« Il est des entreprises dans lesquelles un méticuleux désordre est la seule vraie méthode » Herman Melville

« Mais quel est cet appel du sujet au-delà du vide de son dire? » Jacques Lacan

« L’énigme, heureusement, dans un temps je m’y suis intéressé. J’écris ça Ee, E indice e. Il s’agit de l’énonciation et de l’énoncé. L’énigme consiste dans le rapport du grand E au petit e. Il s’agit de savoir pourquoi diable un tel énoncé a-t-il été prononcé. C’est une affaire d’énonciation. Et l’énonciation c’est l’énigme portée à la puissance de l’écriture. » Jacques Lacan

« Quiconque lit l’Evangile et ne voit pas que Jésus est mort contre ses actuels représentants ne sait pas lire » Max Horkheimer

« Leurs opinions sont d’autant plus extrèmes qu’ils se savent impuissants à influencer le cours des évènements » Georges Orwell

« Quel tohu-bohu mythologique! Depuis quand Mars est-il le dieu du commerce et Mercure celui de la guerre? » Karl Kraus

« Souvent, quand le corps a été amené à capituler par le fait d’une longue maladie, et réduit à une telle maigreur et à un tel épuisement que la peau sèche adhère presqu’aux os tandis que la nature des entrailles semble vide et exsangue, néanmoins l’âme tient bon et ne permet pas que l’être vivant meure. Et ce n’est pas le seul indice de sa supériorité; l’amputation des mains, et souvent celle des bras ou des pieds par le feu et le fer ne peuvent défaire les liens de la vie » Diogène d’Oenonda

« Les intellectuels sont portés au totalitarisme bien plus que les gens ordinaires » Georges Orwell

« Cherchez, je vous prie, pour quelle raison on aime mieux vivre dans une démocratie que dans une oligarchie. La première qui vous vient à l’esprit, c’est que, à tous égards, il y a dans une démocratie plus de douceur » Démosthène

« Ne sachant pas écouter ils ne savent pas non plus parler » Héraclite

« Lichtenberg creuse plus profondément que tout autre, mais ne remonte pas à la surface. Il parle sous terre. Seul l’entend soi-même qui creuse profondément » Karl Kraus

« La forme se défait, ce n’est plus que comme ces grains qui bougent sur un vide noir et profond, la distance entre une aile du nez et l’autre est comme le Sahara, pas de limite, on ne peut rien fixer, tout échappe » Alberto Giacometti

« Qu’un enfant me tienne le miroir où le monde est écrit » Nietzsche

 » L’œuvre dans son échec – et elle échoue toujours – éclairera même faiblement la grandeur et la splendeur de ce qu’elle ne pourra jamais atteindre » Anselme Kiefer

« Souvent les gens n’arrivent pas à appréhender l’incommensurable liberté de l’oeuvre d’art » Christo & Jeanne Claude

« Le premier mouvement construit et ajoute pierre à pierre, l’autre cherche à saisir toujours à nouveau le même chose » Ludwig Wittgestein

« J’écris avec le sérieux d’un enfant qui s’amuse » Jorge Luis Borges

« Je vous prie d’excuser mon petit esprit qui est un peu volage, j’espère que vos leçons le corrigeront » Jean-François Champollion (Lettre à son frère)